Un petit mot de votre part me ferait très plaisir.. n'hésitez pas!

Mon adresse mail est : catherine.winandy@pt.lu


47 messages

« L’image miroir » : toujours tellement...étonnant....atypique. Je ne suis pas peintre, je ne sais même pas tenir un crayon. Mais, selon moi, et ceci dit sans grande connaissance, il y a deux types de peintures: celles ou "on voit l'autre dans l'œuvre de l'autre", cad le cas d'à peu près 100% des peintures de la renaissance. En regardant "Dulle Griet", on peut lire la pensée de Breugel. Sans la moindre ambiguïté. Et il y a celles où on SE voit dans les œuvres des autres, lorsqu'elles sont si "mystérieuses", si "non univoque", si peu "verbales" au niveau du récit qu'elles ouvrent la porte à toutes interprétations. Et en interprétant, , on projette notre propre matériel puisque l'image et son contexte sont imprécis. Il ne m'étonne pas que dans cette société en telle interrogation au niveau de ses valeurs,- les Dieux sont morts entre autres choses - une école de peinture plus "évanescente" se développe. En fait, la similitude - sur le principe - avec le Rorschach est énorme. Matériel au récit peu parlant, je "parle sur lui", je me dévoile. Passionnant ! j'y lis personnellement la désintégration lente mais inexorable de nos défenses, la révélation de la faiblesse quand fondent les apparences, notre destin irréversible. Doucement, elle se révèle nue...et inquiète... Mais ce n'est qu'une interprétation. Elle ne vaut que pour moi. A chacun la sienne.

Jean-Loup Hanet , Daussoulx (BELGIQUE) . Envoyé le 12/12/2021



Ma chère Catherine,
Il y a une force incommensurable dans ta peinture, une force et une humanité infinie ; tu attrapes et montres des visages en proie à un instant de douleur extrême, des regards pleins de doutes, de lassitude, de tristesse…dont on serait le témoin impudique, le spectateur sans ressource, avant de comprendre qu’il s’agit peut-être de notre propre douleur: nous voilà les acteurs de tes toiles…
Alors ces personnages qui sortent de l’ombre, effrayés, stigmatisés, qui s’échappent de leur nuit de malheurs, s’avancent , hagards, mais éclairés par un rai de lumière, vers le futur, seront-ils enfin libres?
C’est sombre… c’est inquiétant… angoissant, impressionnant, mais je veux penser que c’est aussi rempli d’espoir …
Voilà. Il y a cette balance entre la couleur du passé, l’immobilité et la terreur des ténèbres, et puis la lumière du futur, l’inquiétude mais le mouvement de l’ « ’à venir », l’espérance!
Merci Catherine. Ta peinture , ton art, ne peuvent définitivement pas laisser indifférent!
Et c’est beau!


Sylvie , Mercurey (FRANCE) . Envoyé le 10/11/2021



Une approche personnelle de la Passion qui pourra quelquefois susciter la controverse parmi les âmes bien pensantes!
Mais c'est de L'Art, et c'est le but. Ne laisser personne indifférent. Réagir au travail de l'artiste, c'est déjà le reconnaitre en tant que tel.
Timide, sensible, et pourtant elle ose!
....la critique est facile,....
Pour ma part, je garde en mémoire cette expo dans l'église romane.
http://eglise-msm.e-monsite.com/videos/catherine-winandy-expose-a-l-eglise-romane-de-mont-saint-martin.html

Bonne continuation, avec mes amitiés.
Thierry

Thierry LAURETTA , Mont Saint Martin (FRANCE) . Envoyé le 01/09/2018
Site web



Catherine, c'est Aline de Metz qui me fait connaître ce soir bien particulier ce chemin de croix plein d'une humanité pauvre du Christ , dont le visage est comme "revenu de tout"...et dont le corps souffrant se donne dans un abandon à la vie qui préfigure la résurrection. merci pour ce partage du fond de la foi et aussi, du fond des souvenirs...

elisa , nancy (FRANCE) . Envoyé le 30/03/2018



Je viens de voir le Chemin de reliance, (14 toiles plus une), qui racontent la Passion à l'église St Martin de Metz. Je remercie beaucoup Catherine Winandy, d'avoir osé proposer ce chemin de croix, avec un Jésus intemporel et si proche de chacun. La couronne d'épines, sur le crâne nu, paraît un traitement tellement cruel et révoltant ! Le choix des couleurs est évident : un rouge vif qui s'accorde avec celui des vitraux de Maréchal... un jaune riche qui se retrouve " transfiguré " dans l'étonnant quinzième panneau, qui place cette Passion sur un chemin de résurrection, que chacun espère pour soi, d'une manière ou d'une autre...L'église offre un cadre ancien qui accueille ce beau travail d'aujourd'hui, très parlant, avec peu d'effets spectaculaires. Votre chemin de croix m'a profondément émue. Il restera dans ma mémoire, et a réveillé en moi le souvenir de Jean Rustin, qui pourrait être un grand frère, très fier de vous !
Merci beaucoup et belle continuation !
Aline G.

Aline , METZ (FRANCE) . Envoyé le 03/03/2018



De retour du merveilleux site de l'Abbaye d'Orval où j'ai pu admirer votre très belle exposition (chemin de croix).
Je souhaite vous partager toute l'émotion ressentie en dévisageant longuement vos oeuvres. Comme vous, je me demande comment on peut effacer aussi simplement 2.000 ans de notre histoire. Je suis sorti ému et secoué par votre travail.

Benoît

Benoît , Yvoir (BELGIQUE) . Envoyé le 11/05/2016



Chère Catherine,

Je viens de parcourir ton site, enfin!! impressionnant!! comme qqun l'a écrit dans les messages, tu es une vraie artiste. le trait est juste, le rendu des sentiments-expressions est touchant, le fondu du personnage dans le décor,... tout est "parfait" sans jugement de valeur. je ne sais plus trop m'exprimer à force de manque de pratique. on sent que tu ne sais pas toujours ce que tu peins car tout est lié, est un tout, est parfait, rien ne détonne,... est-ce que tu vois ce que je veux dire? j'aime beaucoup ton "coup de pinceau". Les sujets sont noirs comme tu me l'avais dit, on sent très bien le sentiment des personnages. mais je ne vois pas de tristesse, c'est plus fort, au-delà de la tristesse. j'aime beaucoup. en exposition, je serai restée longtemps devant tes tableaux. je n'en mettrais pas un dans mon salon car j'ai besoin de m'entourer de couleur chaude, positive, déjà que j'ai tendance à la déprime...

très contente d'apprendre que tu es une artiste reconnue vu tes parutions dans des livres/dictionnaires et les nombreuses expositions! je le comprends en voyant tes tableaux! Bravo!!

Je te souhaite beaucoup d'inspirations!
Bises,
Séverine

Séverine , Tangalle (SRI LANKA) . Envoyé le 23/10/2015



Page :   1    2   3   4   5   6   7 

Déposer un message


Prénom ou Pseudo  
Email  (ne sera pas affiché sur mon site)
Pays   
Ville   
Site web
Message   
Je ne suis pas un robot
Adresse IP : 3.235.195.196
(*) champs obligatoires